Alexandre Nicolle

Manche / Normandie

Parcours et démarche artistique

Je m'intéresse aux détails, j'analyse les espaces que je visite, les situations que je vis. Ces détails, sur lesquels je m'attarde, sont souvent des éléments anormaux et insolites. Comme un maniaque qui replace un objet sur une étagère, réaligne un cadre bancal au mur. Je me focalise sur des détails qui sont en décalage avec une hypothétique normalité. Cela peut être une situation que je trouve incongrue, un objet utilisé d'une manière autre que son utilité première ou dans une situation où il n'a rien à faire. Toutes ces bizarreries que je relève sont des éléments qui me font sourire, et portent un questionnement intellectuel, souvent social et politique. Chaque élément est comme une erreur dans la matrice, perturbateur, illogique ou inhabituel. Je m'amuse de ces situations, prends plaisir à leur accorder de l'importance et je cherche à les transmettre par le biais de différents médiums. Elles sont le témoignage des imperfections humaines, de la diversité des cultures et des individus.

J'ai grandi à la campagne dans un milieu modeste, baigné dans une culture populaire, environnement que j'ai quitté pour une aire urbaine à l'occasion de mes études supérieures. Les contrastes entre ces deux univers m'ont fait remarquer beaucoup de différences et de similitudes. Je me suis nourri de ces deux milieux dans mes questionnements et donc dans mes créations. Mon travail est un recueil d'anecdotes, de situations que j'ai relevées qui correspondent à ma vision du monde, alimenter par des dissonances et des analogies entre culture populaire et savante. Je me pose comme spectateur du monde qui m'entoure, analysant et faisant valoir les habitudes, les comportements et les modes de vie.

Lieu de retrait des œuvres de l’artiste

Dans son atelier