Fleur Helluin

Calvados / Normandie

Parcours et démarche artistique

S’il n’y avait qu’un pas entre Hercule et RuPaul – célèbre drag queen américaine – il serait assurément franchi par Fleur Helluin. Formée aux Beaux-Arts de Caen et au programme Art et Technologie de l’Image de l’Université Paris 8, l’artiste oscille entre Berlin et la Normandie, entre la culture pop et les légendes mythologiques, entre les filtres instagram et le Quattrocento. Par exemple, c’est devant une reproduction d’un tableau de Giovanni Bellini qui trône fièrement dans son atelier qu’elle travaille ses peintures à la tempera. Autant d’antagonismes qui forgent l’expression pittoresque de son coup de pinceau.
Portraitiste 2.0, Fleur Helluin construit un monde fantastique composé de visages difformes et de paysages imaginaires. Elle recourt à la distorsion pour traduire l’expression des passions, des souffrances et des jouissances du corps humain. Pourtant, l’humour noir de son trait anéantit la menace qui pourrait planer sur nos épaules à l’heure de la manipulation des gènes humains. La série offre à voir une distorsion plus envoûtante qu’effrayante, en somme.
Sophie Bernal, collectif 1:61 Les jeunes historiens d'art
Point Contemporain 2020

Expositions et résidences en cours et à venir

01-05-2022 - Falaise - Exposition Résidence

Expositions et résidences passées

02-05-2022 - Galerie du Placard, Toulouse - Exposition personnelle

Lieu de retrait des œuvres de l’artiste

Dans un centre d'art relais : Artothèque, Espaces d'art contemporain de Caen