Thomas Durcudoy

Paris / Île-de-France

Parcours et démarche artistique

L’idée spontanée par la pratique du dessin.

Il n’y a aucun contrôle, juste une intention, un désir de se
positionner comme le vecteur de ce qui passe, simplement,
en nous, dans l’instant, toujours vers le nouveau,
le différent, l’émergence d’une forme neuve qui oriente
la pensée, qui, à son tour, oriente la forme.

c’est une étreinte chargée de promesses.

La force authentique du dessin prend sa source
dans le «lâcher prise», l’évanouissement de la conscience.

la fulgurance du trait comme moteur sacré, une forme
de captation de la permanence du changement.

Les premiers dessins sont un petit théâtre dantesque,
ils représentent d’une manière ironique et poétique la
condition humaine, en mettant le doigt sur son
dramatique manque de distance.

Les dessins actuels tendent vers un questionnement
sur la matière, l’esprit, l’organique, la transmutation,
l’hypertrophie, une géométrie de la psyché humaine,
une tentative de révéler certains des mécanismes
les plus subtils et obscurs de la conscience.

Lieu de retrait des œuvres de l’artiste

Dans un centre d'art relais :