Description de l'œuvre

Classification : Dessin, Peinture
Matériaux : Papier, Encre, gouache
Dimensions : Large / Portrait
Largeur (cm) : 49
Longueur (cm) : 60
Nombre d'exemplaires : Unique
Année de création : 2017

Formats de 49 sur 60 cm, la série de dessins 49-6 propose des compositions abstraites basées sur un tirage de chiffres aléatoire. Réalisées à l’encre de Chine et à la gouache, ces compositions suivent les 6 chiffres d’un ticket de loto, avec à chaque fois différentes correspondances entre le chiffre et sa représentation. Ainsi les chiffres, allant de 1 à 49, peuvent se retrouver dans la répétition de tels éléments, la longueur ou le nombre de côtés de telle forme, l’ouverture de tel angle, etc. Ces correspondances peuvent se répéter ou varier à chaque format. Dans le platonisme mathématique, chiffres et géométrie vivent dans une dimension invisible qui modèle notre monde. Suivant cette théorie, je tente d’élaborer une composition combinant les 6 chiffres que me fournit un ticket de loto (les chiffres étant tirés au hasard). Pour chaque ticket tiré, un dessin est effectué, suivant un parti-pris formel où se mêlent des références aux temples grecs et aux églises florentines. Au delà des mathématiques, c’est ainsi le pouvoir de la croyance qui est invoqué — croyance dans l’efficience du signe (des ex-voto aux chèques bancaires), et croyance dans le système monétaire (les banques telles que nous les connaissons, où les biens deviennent chiffres et vice-versa, naissent pendant la Renaissance italienne). Les compositions 49-6 fixent sur le papier une combinaison de chiffres potentiellement gagnante, donc potentiellement créatrice de richesse. Elles représentent par là même, traversées par cette esthétique pieuse, la prière du joueur, la litanie du croyant, l’invocation du sorcier pour l’idole toute-puissante, le symbole magique victorieux : l’argent.

À propos de l'artiste

Johann Bertrand Dhy propose un travail polymorphe explorant les frontières de la communication visuelle, la recherche de signes dans les formes, inspiré par la médiologie (Regis Debray, Jean Baudrillard) et le principe Zen d’information vide.

Puisant dans un imaginaire mêlant art brut, médiumnique, populaire et contemporain, il combine et joue avec différents langages visuels tout en menant une recherche esthétique personnelle.
Par des séries qui semblent développer à chaque fois leur logique propre, l’artiste questionne notre environnement graphique et visuel, notre rapport à l’image et aux signes, avec simplicité et humour, à travers différents médiums (dessin, peinture, céramique, gravure, etc.).

Son oeuvre, parfois teintée d’une esthétique primitive, nous invite à une exploration de nos habitudes de pensée les plus simples par une expérience sensible subjective.

17 23 30 32 33 - 06

par Johann Bertrand-Dhy
649€