Description de l'œuvre

Classification : Sculpture, Techniques mixtes
Matériaux :
Dimensions : Large / Paysage
Hauteur (cm) : 4
Largeur (cm) : 5
Longueur (cm) : 73
Nombre d'exemplaires : 28
Année de création : 2020

En écho aux "Stoppages étalons" de Marcel Duchamp, ce multiple se compose d'éléments de tréteaux d'atelier et d'armes d'escrime cassées agrafées. Chaque arme a été cassée de différentes manières et crée une ligne aléatoire différente à chaque fois. 20 armes (florets, épées ou sabres) reposent sur une longueur de 73cm et 8 sur une longueur qui varie entre 50 et 55 cm. Il s'agit d'un ready made aidé. Le mot "maître", en homophonie certes avec "mètre", rappelle le "maître d'armes" mais aussi le "maître" comme artiste classique : l'art n'a certes pas de "mesure" définie possible, comme les "mètres étalons", pourtant, que l'on soit artiste ou critique ou historien de l'art, on ne cesse d'être "maître" de la situation... Ce qui me plaît dans cette oeuvre, avant tout, c'est de rappeler comme l'acte artistique naît souvent d'une lutte, d'un affrontement, d'une confrontation, d'un combat, d'une cassure... Prendre soin des armes cassées, c'est prendre soin de ce combat de l'artiste, quitte à se priver de ses propres tréteaux d'atelier !

À propos de l'artiste

Artiste italien, né à Padoue en 1973 et originaire des Pouilles, Ettore Labbate vit et travaille en France depuis 1997. Sa pratique artistique, basée essentiellement sur des installations mix media (textes, volumes, photos, dessins, vidéos…) et des performances, suit le chemin de ses intuitions, où le sensible croise le conceptuel : son approche critique de l’art tend à mettre en avant plus le sujet que l’objet, plus l’artiste-ouvrier que l’œuvre produite, plus l’être que l’avoir. Dans la continuité de travaux autour de la question du silence comme écoute, puis celle de l’autorité de l’auteur ou encore sur celle de la propriété, ses dernières interrogations portent aujourd’hui sur la question de la « pauvreté » (du latin « produire peu »), du travail comme œuvre en soi, de la décroissance ou encore sur celle de la dé-marchandisation de l’art, dans la lignée politique-esthétique qui remonte à l’Arte Povera.

28 MAÎTRES ÉTALONS

par Ettore Labbate
125€
1