Description de l'œuvre

Classification : Dessin
Matériaux : Papier, graphite
Dimensions : Petit / Portrait
Hauteur (cm) : 30
Largeur (cm) : 1
Longueur (cm) : 22
Nombre d'exemplaires : Unique
Année de création : 2022

Les bonnes mines Aujourd’hui c’est dîner entre amis, et chacun se raconte à sa manière. Les sourires et les rires sont de sortie. Les yeux commencent à briller et enfin à se répandre par le bonheur. Toutes les lignes changent et répondent à chaque intervention, les fossettes s'élargissent en réponse aux pommettes écarlates. Tout le monde se mâchouille les lèvres, le nez se plisse, c’est l’heure du fromage. À l’arrivée du dessert on opine du chef, et mon regard s’affute sur le visage de chacun. Mon trait devient gourmand et creuse l’identité de mes amis. Nous y sommes, le rire, l’angoisse ou la réflexion sont définitivement fixés sur le papier. Ma mine à parlée.

À propos de l'artiste

Le trait est moteur. Il emporte avec lui une ligne, une série de points reliés entre eux, naturellement, de séductions en séductions. Et que devient ce trait ? Que peut-il devenir dans l’adversité du hasard, du papier blanc, du mouvement capricieux de la main ? Pourtant, il devient. L’œuvre d’Eric Dabancourt réfléchit cette métamorphose subtile, habile, unique et singulière. La démarche de l’Artiste qui, au gré de ses expériences d’encre et de plume, observe encore et toujours la vie du trait qu’il crée, naissance furtive et instinctive. Le dessin, c’est une première personne du pluriel qui emmène vers la plus vaste des explorations, celle qui nous unit à l’autre, échange, traverse, transgresse, surpasse, embrasse. Avec ce trait qui est multiple, le trait est plusieurs. En mêlant l’objet matériel au trait factuel, Eric Dabancourt entend faire dialoguer les mondes sensibles, afin de voir jusqu’où peut s’établir la communication. Comme un petit théâtre d’ombres et de lumières, les obstacles parlent aux chemins, et ne forment plus qu’un, dans l’adversité de la création, sempiternellement soumise aux aléas des interprétations.

Le timide

par eric Dabancourt
215€