Description de l'œuvre

Classification : Techniques mixtes
Matériaux : Papier, Verre, métal, épingles
Dimensions : Petit / Portrait
Largeur (cm) : 17
Longueur (cm) : 20
Nombre d'exemplaires : Unique
Année de création : 2019

À propos de l'artiste

Le Collectif Yaj est composé d’Emilie Detoc, photographe plasticienne, et de Dominique Clavreul, auteur, compositeur, dessinateur.

Emilie Detoc et Dominique Clavreul ont créé en 2018 le Collectif Yaj, à la fois atelier de création et structure de présentation de leurs œuvres. Le mot Yaj est l’abréviation du nom de leur chienne labrador Yajna (2000-2015) et renvoie également au Hundsgruppe (le groupe du Chien) fondé par Arnulf Rainer en 1950 à Vienne.

Après de nombreuses années dédiées au dessin et une année d’études en Histoire de l’Art à l’université de Nantes, Emilie Detoc se consacre depuis 2008 à la photographie (numérique et argentique) et, depuis trois ans, à un travail associant cadres anciens et fragments de photographies partiellement effacées, retouchées ou raturées.

Sa recherche est orientée sur les thématiques de l’altérité, du vide et de la mémoire. Se penchant sur des vestiges d’images abîmées en voie de disparition, saisissant les instants de la disparition de ces images comme autant de failles temporelles, Emilie Detoc tente d’offrir une voix aux domaines oubliés de la fragilité.

Après deux ans aux Beaux-Arts de Nantes -citons Catherine Strasser, Pierre Giquel, Gérard Auray et Philippe Lepeut parmi ses professeurs- Dominique Clavreul écrit l’opéra expérimental Heart’s Grave qu’il crée au Théâtre de la Petite Ortie en 1992. L’année suivante, l’album du même nom sort sur le label suédois Ad Perpetuam Memorian. En 1993, à Nantes, il imagine et supervise l’exposition d’art contemporain This is the place where, évènement présentant douze jeunes artistes émergents dont Régis Perray. En Mars 1998, toujours à Nantes, il organise le festival Up Tight autour du poète photographe new-yorkais Gerard Malanga. De 1999 à 2004, il se consacre à une série de portraits (vidéos, dessins et photographies). Début 2006, il crée le projet rock Demian Clav. Parallèlement à de nombreux concerts (Nantes, Lyon, Lille, Genève, Paris, château de Chambord), il écrit et enregistre trois albums : Nightfall Prayers (2009), Wisteria Lodge (2011) et Adrift (2014).

Depuis 2017, se servant d’un important fonds de photographies et de films, usant de fragments végétaux, de cendres, de cordes ou de tissus comme les lettres d’un alphabet, il s’est engagé dans l’édification de pièces uniques hybrides réparties en trois séries distinctes : Abdication, Offering et Transfiguration. Entre expressionnisme et Arte Povera, il revisite son propre passé, entreprend un récit nourri d’allusions à ses créations littéraires et musicales et retranscrit ainsi un cheminement intérieur. La ligne directrice de son travail peut être définie une tentative de témoignage ancré au point de contradiction de la lumière et de l’aveuglement. En 2021, son premier ouvrage Fragments d’un Journal Gothique est publié aux éditions de la Petite Hélène.

Les œuvres de l'artiste

Head

par Collectif Yaj
600€