Description de l'œuvre

Classification : Techniques mixtes, Estampes et éditions
Matériaux : Papier, Encre, sérigraphie
Dimensions : Petit / Carré
Hauteur (cm) : 50
Largeur (cm) : 50
Longueur (cm) : 50
Nombre d'exemplaires : Unique
Année de création : 2018

La trace du passage s'inscrit dans le temps présent à l'ouvrage, celui du tricot et des écritures. le textile se raconte par l'enchevêtrement du fil, d'un noeud continu qui chemine en lien avec soi et l'autre. Ce travail est une élaboration . Une commande pour le centenaire de la guerre 14-18 avec l'association "Entre les fils"et de nombreux artistes. Un hommage à la Lé-ttre et à la correspondance qui donne corps à l'émotion et se garde contre soi.

À propos de l'artiste

L'écriture tricotée, la maille sont une volonté graphique et visuelle de reproduire le TEXT-ILE.
La sérigraphie la gravure et le dessin sont devenus des médiums et des recherches en regard de la sculpture textile, de la matière .
J'aimerai continuer cette expression autour de l'écriture tricotée, du livre et de la peinture.
Grand ou petit, le format est déjà un choix.Pour libérer ces non-dits,ces ressentis et chercher le langage et continuer le dialogue avec la fibre, le végétal et le vivant.

Ma récente découverte de patients autistes me conduit aujourd'hui à repositionner mes exigences.
Ma pensée et ma façon de voir sont transformés.
C'est un travail artistique qui cherche la trame de l'essentiel dans la chaine des complexités humaines.
Ce n'est pas simple de se défaire de ses manies, de ses acquis pour chercher et autant découvrir l'inconnu est une aventure le subir une violence.

Ma démarche est là, dans l'apprentissage du faire, de récupérer des matières pour les recycle, les travailler et donner un corps.
Regarder ce que je mange pour mieux le savourer fait partie du processus,Celui de ne pas consommer sans comprendre ou s'interroger.
Créer un monde où le temps ne compte que parce qu'il est.

La fibre intervient comme une extension de la création et devient un lien palpable que l'on peut toucher comme une peau.

Mes derniers travaux autour de la cuisine ont servi à extérioriser la perte.
Je ressens aujourd'hui la nécessité d'intérioriser et de travailler sans me soucier de la réussite mais juste de trouver le chemin adapté qui me parle et m'accompagne pour parler aux autres.

Un langage qui se veut pour tous.

Je t'écris mon cher-1

par HELENE LEBEHOT
250€